Archives par étiquette : Videos

L’ENTRE

solo (à 2)

duo chorégraphique suspendu contre-balancé
création 2018 pour le plateau
durée: 37 minutes

Une personne et une machine reliées par une corde.
La machine a le pouvoir de modifier le cheminement de la personne, voir même de lui faire quitter le sol.
Symboliquement, l’ensemble corde-machine représente ce qui est écrit, établi. Il est à l’origine du chemin à suivre. C’est un guide invisible.
À l’inverse il dicte aussi le « droit chemin » duquel on ne peut se détourner sous peine de sanctions.
Il représente aussi les aléas de la vie et les embûches qu’elle peut comporter.
On pourrait y voir les déboires d’un individu à vouloir contrôler son destin.
D’une manière plus globale, »L’Entre » traite de l’inexorable, de l’inéluctable, et interroge sur la liberté de l’individu dans notre monde actuel et sa capacité à pouvoir faire ses propres choix.

.

Chorégraphie: Séverine BENNEVAULT CATON
Interprétation: Séverine BENNEVAULT CATON et Olivia CUBERO
Lumières : Jean Marie LELIÈVRE
Musique : Olafur Arnalds, Nils Frahm, Ryan Davis, Alice Sara Ott
Production : À FLEUR D’AIRS
co-productions : Centre Chorégraphique National de Tours/direction Thomas Lebrun
Avec le soutien de la Cie les alentours rêveurs et de l’Abéïcité / Abbaye de Corbigny
Aide à la création : la transverse – Espace de création – Corbigny

Production réalisé grâce aux soutiens de la Ville d’Amboise (37), la ville de TOURS-LABEL RAYONS FRAIS création+diffusion (37), le département d’Indre et Loire (37) et la Région Centre-Val de Loire et avec le concours du ministère de la culture – DRAC Centre-Val de Loire.

résidences : CCN de Tours (37), le théâtre La Pléiade à La Riche (37), le théâtre Beaumarchais à d’Amboise (37), l’université François Rabelais-salle Thélème (37), l’Abéïcité / Abbaye de Corbigny (58), La Transverse (58), le centre culturel de Saint Pierre des Corps (37)

Et là-haut c’est comment ?

solo
création 2019 jeune public (de 3 à 8 ans)
durée: 13 minutes

Un objet coloré est posé dans la cour au moment de la récréation.
Dans cet objet : une personne…
D’abord cabane et abri, la structure devient très vite un terrain à découvrir et à conquérir, à maitriser et à réinventer.
Le personnage va peu à peu s’affranchir des contraintes, prendre confiance, naviguer entre haut et bas, entre l’intérieur de l’objet, lieu de repos et de sureté, et l’extérieur ou les défis l’attendent, afin d’accéder en haut de la structure et ainsi s’affirmer.
L’enfant, via le personnage, y verra un défi : affronter son appréhension pour accéder au sommet de la structure, et ainsi se dépasser.
‘’Et là-haut c’est comment ?’’ est un moment d’intimité, un jeu, un espace de liberté, une confidence, un rêve éveillé, une proposition artistique destinée à attirer, étonner, questionner.
Par cette pièce, Séverine BENNEVAULT CATON explore la hauteur autrement, sans accroches, avec humour et ludisme.

Chorégraphie et interprétation: Séverine BENNEVAULT CATON
musiques : Peder, Saint Germain, Macéo Parker
Scénographie: Séverine BENNEVAULT CATON
Production : À Fleur d’Airs
une commande de Ploërmel communauté (56)

 

Résurgences

création 2022
trio chorégraphique suspendu pour l’espace public nocturne
durée estimée : 45 minutes
sortie prévue au printemps 2023

 

Résurgences est né d’une préoccupation personnelle et mondiale: l’urgence climatique.
Avec un enjeu de taille : la dérégulation des saisons.
Résurgences n’est pas une tentative de réponse ou une volonté d’assener des vérités, mais un essai sensible de renouer avec ce que nous sommes, tout en tirant doucement sur la ‘sonnette d’alarme’.
Pas de revendications ni d’invectives, seulement un hymne, une ode à la vie et au recommencement, en espérant que ce dernier ‘soit’ le plus longtemps possible.

Note d’intention
le temps laisse sur nous ses traces, imperceptiblement,
Il nous marque, nous impacte.
Ayant comme point de départ les saisons et les sensations qui s’y rattachent,
‘RÉSURGENCES’ est un voyage en accéléré du printemps à l’hiver,
comme pour résumer une année en 40 minutes.
Une année de vie et de marques laissées par les moments vécus, le temps passé.
Nous partirons du printemps, du commencement,
pour ensuite continuer sur l’été et la pleine vigueur de la vie,
puis l’automne viendra avec son apparent déclin
et l’hiver suivra comme une mise en veille.
Un 5e tableau, un nouveau printemps, viendra clore l’expérience,
comme une renaissance, une boucle bouclée,
en prenant le temps d’un état des lieux,
pour mieux recommencer, continuer.
Mais pas de la même manière,
en prenant une forme très légèrement différente,
parce que quelque chose aura changé,
nous aurons changé…

Chorégraphie: Séverine BENNEVAULT CATON
Interprétation: Olivia CUBERO, Bérangère ROUSSEL et Séverine BENNEVAULT CATON
Lumières: Max MOREAU et Stéphane FOUCHER
Motorisation: Frédéric CATON, Jacky BENNEVAULT et Olivier CLAVEAU
avec l’aide précieuse de Jérôme BAFOUR
Scénographie, agrès et univers sonore: Séverine BENNEVAULT CATON

Production: À FLEUR DAIRS

PHOTOS-VIDÉOS

Et là-haut c’est comment?
création 2019 pour le jeune public

 

 

L’ENTRE
création 2018 pour le plateau

 

DISTENSIONS
création 2018 pour l’espace public

 

 

3SOLI
création 2017

 

 

Éphémère(s)
création 2015